Les critères essentiels pour bien choisir son vélo électrique

Les critères essentiels pour bien choisir son vélo électrique

Publié le 21 août 2020

Pour bien choisir son vélo électrique, il est essentiel d’étudier de nombreux critères. 

Allez-vous opter pour un vélo électrique urbain, un VTC électrique ou un VTT électrique ? Quel type de moteur et de batterie choisir ? Quelles tailles et formes de cadre sont les plus adaptées ? Préférez-vous une position de conduite droite et confortable ou sportive ?

L’acquisition d’un vélo à assistance électrique (VAE) est un investissement à long terme. Voici quelques conseils pour choisir le modèle qui correspondra au mieux à vos besoins.

Un vélo adapté à votre utilisation

Il y a un vélo électrique pour chaque usage. Souhaitez-vous monter des côtes ? Parcourir de grandes distances ? Arriver sans transpirer au bureau ? Transporter des enfants ? Faire des balades en montagne ? 

Votre VAE sera-t-il utilisé en complément d’un autre moyen de transport ? Les arrêts/redémarrages seront-ils fréquents ? Quel est votre niveau de pratique ?

Pour bien choisir son vélo électrique, il est primordial de s’interroger sur l’utilisation que vous souhaitez en faire. Voici un petit tour d’horizon des différents styles de vélos électriques.

Les vélos électriques urbains

Vous souhaitez vous rendre tous les jours au travail en vélo ? Vous avez besoin d’effectuer des trajets en ville avec du relief ou de longues distances ? 

Un vélo électrique urbain sera alors parfaitement adapté. 

Avec son guidon haut, il offre une position confortable, permettant d’avoir le dos bien droit (ce qui soulage le dos et les cervicales). Il possède également un cadre à enjambement bas (dit cadre en “col de cygne”) pour favoriser l’enjambement à l’arrêt.

Vous pouvez même y ajouter des accessoires comme un siège enfant ou un panier à l’avant.

Bien choisir son vélo électrique

Infirmières, agents immobiliers, artisans, tous les professionnels qui ont besoin de circuler rapidement en hyper-centre utilisent de plus en plus ce type de vélo électrique. 

La gamme de vélos électriques urbains Lundi 26 (avec les modèle Lundi 26.1, Lundi 26.2 et Lundi 26.3) est une icône de la marque Moustache.

Ses atouts ? Son fameux guidon Moustache offrant une position redressée pour une vision panoramique de votre environnement. Son cadre, ultra rigide, apporte une très bonne stabilité, mais il est aussi flexible verticalement pour absorber les irrégularités de la route.

Citons aussi ses pneus à gros volume d’air avec renfort anti-crevaison, son garde-boue tubulaire concentrique à la roue, l’éclairage LED intégré pour voir et être vu en toutes circonstances, sa selle moelleuse ou son antivol intégré.

Les vélos électriques polyvalents

Vous voulez un vélo pour le loisir, pour faire des balades ou des randonnées le week-end ? Optez plutôt pour un VTC électrique.

Ce type de vélo offre une position intermédiaire entre la position haute et la position sportive.

Il concilie déplacements urbains et pratique récréative, sans oublier la qualité et le confort. Il s’adapte à toutes les situations !

Bien choisir son vélo électrique

Que vous ayez ou non planifié votre parcours à l’avance, le VTC électrique vous permet de circuler facilement sur la route, les pistes cyclables, les chemins en forêt, les voies vertes…

Ce vélo “mixte” est idéal pour reprendre une activité physique ou se réhabituer à la pratique du vélo.

Découvrez les gammes “tout chemin” Samedi 28 et “multi-usages ”Samedi 27 Xroad de Moustache. Dotés de pneus polyvalents et de petites suspensions, ils offrent un agrément de conduite mi-sport – mi-confort.

Les VTT électriques

Enfin, si vous êtes dans une démarche purement sportive, vous pouvez opter pour un VTT à assistance électrique ou VTTAE.

Bien choisir son vélo électrique

Que vous soyez débutants, VTTiste occasionnel ou sportif confirmé, il y a toujours un modèle adapté. Certains recherchent une aide pour gravir plus simplement des chemins qu’ils n’auraient pas envisagé sans une certaine condition physique. Pour d’autres, il s’agira de dépasser ses limites, toujours plus vite, toujours plus loin, toujours plus haut ! 

Venez découvrir les gammes Samedi 27 Off, Samedi 27 Wide, Samedi 29 Trail et Samedi 29 Game de l’emblématique marque Moustache.

La batterie

Un critère très important à étudier pour choisir son vélo électrique est celui de la batterie. Ce composant coûteux représente 30% à 50% du prix du vélo.

Renseignez-vous notamment sur :

  • sa technologie : Lithium Polymère, Plomb, Nickel, Cadmium, Lithium-Ion, Lithium fer-phosphate
  • sa durée de vie
  • son temps de recharge 
  • son autonomie
  • sa facilité de remplacement
  • son mode de chargement

La technologie

Tous les modèles Moustache, Sunn et Flyer sont équipés de batteries au Lithium-Ion. Les autres technologies, instables à la chaleur, à faible durée de vie, lourdes et peu robustes sont totalement dépassées.

La technologie Lithium-ion a la capacité de stockage la plus élevée et une excellente durée de vie, tout en ayant un poids et un volume réduits.

Vous n’avez également pas besoin d’attendre que la batterie soit totalement vide pour la brancher. 

Par ailleurs, le temps de charge d’une batterie au Lithium-Ion est de 3 à 7 heures seulement. Paramètre essentiel si vous utilisez votre vélo tous les jours.

Attention toutefois, toutes les batteries Li-ion ne se valent pas. Optez pour des constructeurs reconnus et clairement identifiés comme Bosch. 

Les performances

3 critères définissent la performance de la batterie :

  • Le voltage, appelé aussi tension, exprimé en Volts (V)
  • L’ampérage, ou la capacité de la batterie, exprimée en ampère-heure (Ah)
  • Les watts-heure (Wh) 

Plus le voltage est important, plus le moteur de votre VAE sera puissant. Si vous circulez régulièrement sur un terrain plat, sans côte difficile, une batterie de 24V suffira. Si vous roulez en montagne avec de forts dénivelés et des côtes difficile, optez une batterie de 36V.

L’ampérage, quant à lui, détermine un critère essentiel : l’autonomie de la batterie.

Soyez attentifs à cette donnée pour que votre vélo électrique soit adapté à vos trajets et à votre utilisation. Quand vous circulez, l’ordinateur de bord de votre vélo vous fournit en temps réel une estimation de l’autonomie de votre batterie.

Les watts-heure mesurent la quantité d’énergie disponible dans la batterie. On obtient cette donnée en multipliant la tension par la capacité. Les watts-heure permettent de comparer deux batteries de manière fiable. Par exemple, un modèle avec 36V et 17Ah (soit 612Wh) contiendra plus d’énergie qu’une de 48V et 8Ah (384Wh).

La position de la batterie

La position de la batterie a un effet sur l’équilibre du vélo lors de vos déplacements comme en stationnement. Selon le vélo, elle peut se trouver à trois positions différentes :

  • Sur le tube oblique du cadre, proche du centre de gravité du vélo. Cela offre une très bonne maniabilité et stabilité. La plupart des modèles Moustaches et Trek font même entièrement disparaître la batterie dans le cadre du vélo, évitant ainsi de dénaturer le design général du vélo. 
  • Sur le porte-bagage : cette solution est généralement utilisée pour les vélos électriques citadins. En effet, les cadres à enjambement bas ne peuvent pas accueillir de batterie sur le tube oblique.
  • Derrière le tube de selle, une option qui permet de gagner en stabilité, notamment si la batterie est lourde.

Certains vélos proposent une batterie amovible, option particulièrement intéressante. Vous pouvez ainsi :

  • l’amener facilement à votre travail ou à votre domicile pour la recharger
  • la retirer après avoir stationné votre vélo, pour éviter tout risque de vol ou de vandalisme
  • partir en vacances sans batterie et en louer une sur place

Le moteur

Autre critère essentiel pour choisir son vélo électrique : le moteur. C’est lui qui détermine la vitesse de vos déplacements.

La puissance du moteur

En France, la loi impose à tous les vélos électriques une puissance maximale de 250 W. En effet, un VAE de plus de 250 W serait considéré comme un cyclomoteur et non comme un vélo. Il faudrait alors l’immatriculer, l’assurer et avoir un permis de conduire.

Nous vous déconseillons d’acheter des vélos électriques avec une puissance inférieure à 250 W. Vous risqueriez de devoir pédaler pour compenser la faiblesse du moteur surtout dans les côtes !

Tous nos modèles Moustache et Trek possèdent un moteur d’une puissance de 250W. Ils sont légers, silencieux, performants et vous transportent à une vitesse maximale de 25 km/h avec une assistance progressive. 

La position du moteur

Le moteur peut se situer sur la roue avant, sur la roue arrière ou au niveau du pédalier.

Dans le premier cas, vous avez la sensation d’être “tracté” et dans le second, d’être “poussé”. Le moteur central (au niveau pédalier) offre quant à lui une sensation de conduite plus naturelle et sécurisante. 

Moteur Bosch vélo électrique Moustache

Les plus grandes marques ont d’ailleurs choisi ce type de moteur. Ils font même référence en matière de confort. Ils reproduisent les sensations de pédalage d’un vélo classique (l’effort en moins !), offrent une assistance souple et homogène sans à-coups et saccades, une excellente répartition des masses et une stabilité accrue.

Outre leur position avantageuse, les moteurs pédalier embarquent généralement des avancées technologiques plus abouties que les modèles sur roue. 

Et ils vous permettent de démonter vos roues facilement si besoin !

La taille du vélo

Les principales marques de vélo électrique expriment la taille du cadre avec des chiffres ou des lettres (S, M, L, XL).

Si votre taille est bien sûr un critère déterminant, l’idéal est de mesurer la hauteur de votre entrejambe. 

Ensuite, le réglage de la hauteur du guidon et de la selle permettront d’ajuster parfaitement le vélo à votre gabarit. 

Vous devez pouvoir rouler confortablement, en sécurité, sans risque de douleurs (notamment au dos et aux genoux).

N’hésitez pas à vous rendre en magasin. Un essai validera avec certitude la taille qui vous convient le mieux.

Le poids du vélo

Un vélo à assistance électrique pèse en moyenne sept kilos de plus qu’un vélo identique sans assistance électrique. 

Mais le poids n’est pas réellement un problème car l’assistance électrique le compense très largement.

Néanmoins, plus le vélo est lourd, plus il consomme de batterie. Il est également plus difficile à manier dans les escaliers, les couloirs étroits, le train, le bus ou la voiture …

Enfin, si vous êtes en panne de batterie, vous devrez faire plus d’efforts pour l’amener à la prochaine prise disponible !

Pour ces raisons, nous vous conseillons de choisir un VAE de 25 kg maximum.

La solution la plus efficace pour choisir son vélo électrique reste bien sûr d’essayer divers modèles.

En échangeant sur votre ressenti, nous serons à même de vous proposer les modèles répondant précisément à vos besoins. Votre choix se fera alors naturellement.

N’hésitez pas à vous rendre dans notre magasin au 3 impasse Palayre à Toulouse !