Les avantages du vélo électrique

Les avantages du vélo électrique

Le vélo électrique ou VAE (Vélo à Assistance Électrique) séduit de plus en plus de français. 

Ce vélo a la particularité d’être équipé d’un moteur, lui-même alimenté par une batterie.

Lorsque vous commencez à pédaler, le moteur s’enclenche automatiquement pour vous assister dans vos efforts. Fini de souffrir dans les côtes ou face au vent ! Le moteur fait le travail pour vous. Il se coupe dès que vous arrêtez de pédaler.

C’est ce que l’on appelle le “démarrage à la pédale”. Critère obligatoire, selon la législation française, pour que le VAE soit considéré comme un vélo et non comme un cyclomoteur.

Le moteur ne doit également pas dépasser 250 Watts de puissance, et dès que vous atteignez la vitesse de 25 km/h, il se met en veille automatiquement. Il se relance dès que votre vitesse descend en-dessous de 25 km/h.

Certains modèles de VAE possèdent une console de commande permettant de réguler l’assistance fournie par le moteur. D’autres proposent également une assistance au démarrage pour une vitesse d’environ 5 km/h ou de 6 km/h. Les VAE de la gamme Moustache sont équipés de cette fonction.

La batterie du vélo électrique, quant à elle, se recharge sur une prise secteur, à votre domicile ou bureau.

Si ce type de vélo rencontre un tel succès, c’est qu’il offre de nombreux avantages !

Qu’il soit VTC, VTT, vélo spécial route, ou même tandem, le vélo électrique est tendance, pratique, écologique et économique. Voici ses nombreux atouts.

Le vélo électrique est le moyen de transport idéal pour la ville

Le vélo électrique remplace aisément la voiture pour tous vos trajets du quotidien. En effet, en France, 80 % des déplacements sont inférieurs à 10 km et 50 % des trajets font souvent moins de 3 km ! Distances très facilement parcourues avec un VAE.

Terminés les embouteillages, source de stress et de fatigue, pour vous rendre sur votre lieu de travail, aller à un rendez-vous ou faire vos courses.

Finie aussi la recherche fastidieuse d’une place pour vous garer. Vous pouvez très facilement stationner votre vélo au plus près de votre lieu d’arrivée, sans payer de stationnement. Vous n’êtes également plus impacté par les grèves, les travaux, ou autres aléas… et n’arrivez plus en retard !

De plus, le vélo électrique est un des modes de transport le plus rapide en milieu urbain. Sa vitesse moyenne est de 19 km/h, devant celle de la voiture (18 km/h), du bus (17 km/h) et du vélo classique (15 km/h). Seuls le scooter et la moto (20 km/h) sont plus rapides.

Dans un cadre professionnel, le vélo électrique est un investissement rentable. Comme vous vous déplacez plus vite, vous pouvez assurer plus de rendez-vous dans une même journée, et donc améliorer votre productivité. 

Quelle qu’en soit votre utilisation, le vélo électrique vous fait gagner un temps précieux, que vous pourrez utiliser comme vous le souhaitez !

C’est un moyen de transport bien plus économique que la voiture

Certes, le coût d’achat d’un vélo électrique est plus important que celui d’un vélo traditionnel, mais si vous l’utilisez régulièrement à la place de votre voiture, ce coût sera rapidement amorti.

En effet, sans compter les frais liés à l’assurance, aux révisions, à l’entretien, aux réparations et au remboursement d’un éventuel prêt d’achat, une voiture coûte en moyenne 0,085 € par kilomètre parcouru, rien qu’en essence.

Or, un vélo électrique consomme en moyenne 1 kWh pour un trajet de 100 km. Soit 0,1 € pour 100 km et donc 0,001 € par kilomètre parcouru !

  • 1 000 kilomètres parcourus en voiture = 85 euros de frais d’essence
  • 1 000 kilomètres parcourus en vélo électrique = 1 euro de frais de recharge

Sa consommation énergétique est environ 8 fois plus faible que celle d’un scooter et 85 fois plus faible que celle d’une voiture.

Par ailleurs, il n’est pas obligatoire de l’assurer contre le vol et/ou les dommages ni d’avoir un permis. Un vélo électrique n’a également pas besoin de carte grise, de vignette Crit’Air, de contrôle technique, de plaque d’immatriculation et vous pouvez emprunter toutes les pistes cyclables. 

De nombreuses villes françaises ayant opté pour une politique volontariste à l’égard des cyclistes, celles-ci sont d’ailleurs de plus en plus présentes.

Il est donc très facile de se déplacer en vélo à assistance électrique. Vous pouvez circuler tous les jours, quelles que soient les conditions.

Exemple de calcul

Supposons que vous habitez place du Capitole et que vous vous rendez au travail route d’Espagne, en vélo à assistance électrique. Pour cela, vous investissez environ 2 000 € dans un VAE. 

Vous faites le trajet tous les jours, soit un total de 11 km par jour et 40 min d’exercice physique modéré. 

Le coût sur 5 ans, comprenant la recharge de la batterie et l’amortissement du vélo est représente 2 025 € environ.

Supposons à présent que vous réalisez ce trajet en voiture, soit un total de 17 km par jour et 1h de conduite environ.

Nous ne prenons pas en compte le temps pour trouver une place de parking, en supposant que vous ayez un parking au départ et à l’arrivée.

Le coût sur 5 ans comprenant l’essence, l’assurance, l’entretien, l’amortissement du véhicule représente environ 7 600 € (coût moyen d’une berline : environ 30 centimes du km).

Comparaison vélo électrique - voiture

Le vélo électrique est bénéfique pour la santé 

Pratiquer une activité physique régulière est essentiel pour se maintenir en bonne santé.  

Cependant, si l’on ne cesse de prôner les vertus du sport au quotidien, il est souvent difficile de trouver le temps de prendre soin de son corps. 

Et si effectuer vos trajets en vélo électrique était la solution pour que vous gardiez une bonne forme physique, sans allonger vos journées ?

En effet, même si ce vélo est équipé d’un moteur, vos efforts ne sont pas supprimés puisque celui-ci ne se déclenche que si vous pédalez.

La seule différence avec un vélo classique est que vous devez fournir moins d’effort dans les portions difficiles, comme les montées par exemple.

Son utilisation régulière procure les mêmes bienfaits qu’une marche quotidienne. Vous réduisez les risques de certaines maladies : ostéoporose, diabète, troubles cardiovasculaires. Vous entretenez également votre souffle, votre silhouette, votre souplesse et votre vitalité. 

Le vélo électrique permet aussi de s’oxygéner le cerveau, pour arriver au travail ou à la maison l’esprit libéré. C’est aussi un bon moyen pour réduire le stress, évacuer toutes les tensions et améliorer la qualité du sommeil.

L’Organisation Mondiale de la Santé a déclaré que 30 minutes de vélo par jour pourraient prolonger l’espérance de vie de huit années.

Faisant partie des activités douces, le vélo électrique est un moyen de transport qui convient parfaitement aux personnes en surpoids, qui ont des problèmes d’articulation, des maux de dos ou encore aux personnes âgées. 

Elles peuvent pédaler tout en douceur, sans souffrir et sans subir de traumatismes répétés (contrairement à la course à pied par exemple).

C’est le moyen de transport recommandé pour les personnes qui ne pratiquent pas ou peu d’activité sportive et ce, quelle que soit la raison. C’est un parfait point de départ pour une reprise en main ! 

Il est aussi bénéfique pour l’environnement 

Remplacer la voiture par le vélo électrique est aussi un geste écologique, qui participe directement à la lutte contre le réchauffement climatique. 

Son usage massif serait une très bonne nouvelle pour la planète.

En effet, son utilisation participe au désengorgement des villes (en créant moins d’embouteillages) et diminue le niveau de pollution de l’air. Le vélo électrique n’émet aucun gramme de C02 (principal polluant responsable de l’effet de serre et du réchauffement de notre planète) et aucune particule fine.

Il est également silencieux, ce qui diminue la pollution sonore.

Par ailleurs, les batteries des vélos électriques ont une longue durée de vie et sont recyclables. Leur recharge demande peu d’électricité. Vous contribuez ainsi à ne pas tarir sans raison les réserves d’énergies fossiles de la planète et participez aux économies d’énergies.

Si vous êtes contre l’électricité nucléaire, vous pouvez choisir un contrat certifiant que l’énergie consommée est produite par des éoliennes ou des panneaux solaires.

Bien évidemment, le vélo à assistance électrique reste un peu plus pollueur que le vélo classique, de par la présence de son moteur et des différents matériaux entrant dans sa construction, mais ce n’est rien comparé aux automobiles.

En moyenne, une voiture émet 164,2 grammes de CO2 par km parcouru. Laisser sa voiture au garage c’est économiser des kilos, voire des tonnes de CO2 !

Chaque geste compte pour préserver la planète. Alors, si le respect de l’environnement vous tient à coeur, cet avantage notable devrait facilement vous convaincre de sauter le pas.

Et si vous craignez d’être en contact direct avec la pollution lorsque vous pédalez, sachez que les cyclistes sont en fait moins exposés ! En effet, contrairement aux automobilistes, vous n’êtes pas confinés dans un habitacle et vous avez la possibilité de vous éloigner des flux de circulation chargés. 

Le vélo électrique offre un confort optimal et sentiment de liberté

Véloce et facile à manipuler, le vélo à assistance électrique offre confort de pédalage et aisance de circulation sur diverses topographies : en ville, à la campagne ou encore au bord de la mer.

Le vent de face, les faux plats et les côtes à franchir ne seront plus qu’un mauvais souvenir. Vous aurez l’impression d’être sur une route plate tout au long de votre parcours. 

Vous pouvez aller partout où vous le souhaitez, sans préparation physique, sans vous fatiguer et sans avoir à prendre une douche à l’arrivée !

Grâce à l’assistance électrique, vous circulez à une vitesse moyenne de 25 km/h. Vous pouvez ainsi réaliser de grandes distances avec un effort minime.

De plus, le VAE aide à respecter plus facilement le Code de la route. En effet, la plupart des cyclistes ignorent les feux, car repartir après un arrêt n’est pas très efficient. Mais avec le vélo électrique, le moteur repart en un tour de pédale ! Vous pouvez reprendre la route comme si vous ne vous étiez jamais arrêté.

Enfin, contrairement à la voiture ou aux transports en commun, le vélo vous permet de passer par des rues que vous n’auriez probablement jamais traversées autrement. Vous n’êtes plus un passager passif, vous faites partie de la ville et vous la découvrez sous un angle nouveau ! 

Vous pouvez profiter d’une prime d’aide de l’Etat

Sachez que des aides financières, d’État ou locales, peuvent vous aider à financer votre vélo électrique. Elles sont même parfois cumulables.

L’aide de l’État peut aller jusqu’à 200 €.

La région Occitanie accorde également une aide pouvant aller de 250 € à 400 € (cette subvention ne dépasse jamais la moitié du prix du vélo.)

D’autres aides existent au niveau municipal. N’hésitez pas à consulter le site de votre commune ou de la région Occitanie pour découvrir les conditions et les démarches à effectuer pour bénéficier de ces dispositifs.

Voici également d’autres liens qui vous aideront dans vos démarches :

Rapide, efficace, écologique, économique et utile pour garder la forme, le vélo électrique représente l’avenir du transport.

Lorsque vous l’aurez intégré à votre vie quotidienne, ne vous étonnez pas de rouler à vélo plus longtemps et plus souvent !

N’hésitez pas à nous contacter pour découvrir l’ensemble de notre gamme.